GWADA

Fin
Pour faire une coupure avant de désarmer Gecko, nous décidons de partir 1 semaine à Marie Galante, mais après avoir fait quelques milles au près avec de la houle de 2 m plein travers, changement de cap vers Les Saintes car le vent est orienté légèrement NE donc impossible d'aller sur Marie Galante depuis Pointe à Pitre à part au moteur vent dans le nez. Bon ce n'est pas grave nous sommes content de retrouver l'ilet A Cabri, la sérénité du lieu et Bill le potier.
Dernier cabotage avant le départ, nous n'avons pas clôturé avec une navigation idyllique, on s'est reçu des trombes d'eau sur la tête, de la houle avec de la gite à l'aller comme au retour mais c'est ça la voile, faut le savoir !

En promenade, nous avons failli marcher sur un iguane gris bleu immobile sur une vingtaine d'oeufs ; nous avertissons Ulrich et lui demandons conseil pour ne pas que les oeufs soient écrasé. Un peu plus tard il a recouvert les oeufs et balisé le contour, l'iguane n'était plus dessus. Le lendemain matin nous retournons sur le lieu, plusieurs Bernard l'hermite avaient commencé à faire une omelette avec leurs grosses pinces. Nous sauvons 8 oeufs et les portons au potier qui les a mis dans un pot en terre en couveuse. Peut etre que quelques iguanes vont naître dans 3 mois.
Nous n'avons pas compris pourquoi ces oeufs étaient au bord d'un chemin car les femelles pondent en général au fond d’un tunnel d’environ un mètre de longueur. Mystère de la nature !
L'iguane des Petites Antilles est l'une des espèces de reptiles les plus menacées au monde ; il est primordial de faire la distinction entre l'iguane des petites Antilles et l'iguane vert d'introduction récente qui n'est pas menacé d'extinction et qui fait figure d'envahisseur.

Depuis les hauteurs de l'ilet, nous avons pu assister au départ d'une étape du tour de Guadeloupe à la voile dans la baie des Saintes. Le lendemain des bateaux de régate sont venus se coller entre nous au mouillage le temps d'un pique nique et d'une sieste ; pendant ce temps les ancres dérapées et nous avons du rappeler certains équipages pour ne pas que Gecko laisse des trous dans leur coque en polyester !

De retour à Bas du Fort, il faut se mettre au boulot méthodiquement pour démonter et ranger panneaux solaires, éolienne, radar, tout le matériel électronique, puis le génois, la grand voile, le lazy bag, la capote de descente... petit à petit Gecko semble tout nu. A l'intérieur tous les placards et coffres (et il y en à pleins) sont vidés et vérifiés les uns après les autres.
Bon en tout cas si vous voulez venir nous piquer le matos durant notre absence dans le bateau, c'est peine perdue car nous avons porté et déposé tout ce qui a une valeur marchande ou sentimentale dans un entrepôt à terre et tout ce qui reste revient dans nos bagages avec nous.

Et puisqu'on est toujours en vacances, nous sommes revenus au spot du Petit havre pour les ultimes sessions de surf ; la vague fonctionne pratiquement toute la journée, elle déroule imperturbable à marée haute, à marée basse, du vent, moins de vent, elle s'en fiche !

Iguane ilet a cabrit

Gwada thierry et gecko longboard au petit havre

Premiere partie
Navigation Ilet Cabrit à Pointe à Pitre (28 milles), petit vent d'est pour le départ, après 2 heures de glisse en allure travers, le vent est tombé, puis il s'est remis à souffler vivement 4 milles avant d'arriver.

En entrant dans le chenal, appel à la VHF pour signaler notre arrivée, le gars du port nous réponds mais impossible de le comprendre, il nous parle du ponton d'accueil... nous lui demandons ou est le ponton d'accueil, pas de réponse... nous tournons dans le port et nous le voyons apparaître sur son bateau moteur pour nous dire :
- vous allez ou ? , je vous ai dit que c'était derrière le ponton, là ! en nous faisant des signes. Accent créole plus VHF brouillée, nous n'avions rien compris !
L'amarrage se fait sur pendille, (bouée à 20 m du quai) la manoeuvre consiste à accrocher une amarre arrière à la bouée, et deux amarres 'avant au taquet du ponton.
Nous voila à la marina Bas du Fort ; ça fait drôle tous ces voiliers les uns à coté des autres, quelle promiscuité tout d'un coup après 5 mois de ballades de mouillages en mouillages.

Nous sommes à coté d'un voilier en aluminium proprement fait ; l'équipage, un couple de Gironde à la retraite qui voyage depuis 7 ans : Afrique du Sud, Nouvelle Zélande, Polynésie, Indonésie, Alaska, Colombie Britannique, Chili, Patagonie... nous écoutons passionnément leurs aventures, leurs anecdotes. Ca fait rêver toutes ces destinations insolites à la voile mais cela demande du temps et une grosse logistique sur le bateau (cuves eau et gasoil en conséquence, énergie appropriée...)

Nous retrouvons Franck de rev'volution en compagnie de Claire venue le rejoindre pour une quinzaine ainsi que l'équipage de Lutine. Ce sont certainement les derniers voiliers que nous croisons depuis Les Canaries. Tous les autres bateaux amis sont pour certains sur la transat retour à la voile ou par cargo, pour d'autres en route vers Trinidad ou La Martinique pour Hivernage. Ca sent la fin de saison !

Gwada sur la route de matouba

Gwada vers ste Rose


Opération visite de la Guadeloupe, nous louons une voiture durant 1 semaine. Nous faisons comme prévu un baptême de plongée à l'let pigeon dans la réserve Cousteau.
Un peu l'usine, 12 personnes sur le bateau, le moniteur nous donne très peu d'information avant de plonger nous voyant tout bronzé et se débrouillant très bien en PMT (palmes, masque, tuba); la réserve au nom enchanteur ou nous pensions voir des poissons miraculeux et les créatures des Caraïbes, bof! Rien de bien sensationnel mis à part des bancs de poissons bleus et différentes variétés de coraux. Bon, l'eau est chaude aussi, pas besoin d'une grosse combi pour descendre à moins de 10m.
Une nouvelle sensation en tout cas la plongée en bouteille, on peut observer la faune et la flore de près sans remonter à la surface pour reprendre son souffle. C'est très bien mais il ne faut pas faire n'importe quoi.
La route de la traversée que nous avons empruntée à l'aller et au retour grimpe et tourne sec dans les hauteurs de la Basse Terre ; nous avons fait des haltes et quelques balades dans le parc Les Mamelles pour admirer la végétation de la foret tropicale, les fougères arborescentes et les premières fleurs des flamboyants rougeoyants.
On retrouve un peu les mêmes paysages dans toutes les iles volcaniques des caraïbes.

gwada jeune fregate en vol au petit havre

Gwada surf sur la gauche du petit havre

Bon, il est temps de faire la tournée des spots de surf de grande terre, et il y en a beaucoup contrairement à la Martinique.
En ce moment très peu fonctionnent du au vent et au manque de houle ; malgré tout nous avons trouvé 3 spots dont 1 assez sympa "Le Petit Havre" entre Gosier et Ste Anne. Belle plage et jolie gauche sur du corail. Le spot du port de St Francois, une droite sur du corail aussi, bonnes vagues pour la remise en condition. Par contre beaucoup de débutants, les écoles de surf y viennent aussi donc il faut éviter le mercredi et le week end.
Thierry est dans les starting blocks, voila un petit moment qu'il n'a pas surfé, il reste 2 ou 3 heures à l'eau, revient manger un morceau, repart à l'eau, tout ça pour qu'en fin de journée il ressorte couleur crabe bien cuit. Il faut bien 3 sessions par jour pour rattraper le retard !
Du coup nous avons loué la voiture plus longtemps vu que la houle se maintient à 1,20 sur la cote.

Gwada belfond route de Matouba
Ballade dans le sud de Basse Terre, il ne manque pas d'eau ! beaucoup de cascades, rivières, végétation tropicale comme en Dominique mais beaucoup d'endroits sont défrichés et urbanisés.
Totalement différent de Grande Terre, plages et criques de sable noir ou galets.

La Guadeloupe mérite son détour malgré l'urbanisation à outrance et anarchique, ça ressemble à nos banlieues francaises en remplaçant nos arbres par des palmiers, arbres à pain, amandiers... et toujours en été.

La taille des photos n'a pas été modifiée, pour les voir , clic dessus et faire enregistrer sous

Marina Bas du Fort
Gwada marina bas du fort thy descend sur le ponton

Gecko désarmé pour se reposer quelques mois
Gwada cockpit Gecko en bazar avant  mise sur bouées

Pique nique et surf au Petit Havre
Gwada pique nique et surf au Petit Havre

L'école à la plage, on veut y retourner !
Gwada c'est chouette l'ecole à la plage

Artisanat

Gwada artisanat chapeaux

Port Louis

Gwada Port louis

Pointe de la Grande Vigie
Gwada pointe de la grande vigie

Pointe des Chateaux anse Kahouanne
Gwada pointe des Chateaux Anse Kahouane

Pelican brun

gwada pelican brun

Nous contacter :-) gecko.voilier @ gmail.com  

Brioude-Internet : référencement et positionnement